Archives de catégorie : Séminaires

Séminaire Orient hellénistique et romain – Premier semestre 2013-2014

Archéologie et histoire de l’Orient hellénistique et romain : régions méditerranéennes
F. VILLENEUVE (Professeur Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Enseignement de M1, ouvert aux étudiants de M2 et aux doctorants (Paris 1  – ENS ).
Les MARDIS de 10h à 12h
Institut d’art et d’archéologie, Université Paris 1  – 3, rue Michelet Paris 75006,
Salle 319 (ex-bibliothèque d’Orient)


24 septembre : F. VILLENEUVE
Accès aux données, bibliographie ; préparation, rédaction et présentation de mémoires, 1 + Collecte des informations pour les validations. Cette séance et la suivante sont réservées aux étudiants de master

1er octobre : F. VILLENEUVE
Accès aux données, bibliographie ; préparation, rédaction et présentation de mémoires, 2 + Distribution des travaux pour validation

8 octobre : Margaux THUILLIER, doctorante Paris 1 et Institut français du Proche-Orient
Archéologie en Palestine :  autour de la voie romaine Jérusalem-Naplouse

15 octobre : Bilal ANNAN, doctorant Ecole Pratique des Hautes Études
Histoire de l’art en Phénicie. Portraits sculptés, représentations funéraires, représentation de soi sur la côté au sud de Tyr aux époques hellénistique et romaine : l’exemple d’Oumm al-‘Amed

22 octobre : Dina FRANGIÉ, docteure, Paris 1.
La période hellénistique tardive  en Transjordanie : les fouilles de la forteresse d’Oum Hadar entre Amman et le Jourdain

5 novembre : F. VILLENEUVE
La période hellénistique tardive en Judée. Une exposition à Jérusalem, autour du « tombeau d’Hérode » 

12 novembre : F. VILLENEUVE
Habitat antique rural et urbain en Syrie du Sud (Hauran) : présentation générale

19 novembre : F. VILLENEUVE
Archéologie du bâti dans un village syrien de montagne : Sia aux époques préprovinciale et romaine

26 novembre : Taisir AL HALABI, doctorant, Paris 1
Le Golan à l’époque romaine : chronologie et architecture

3 décembre : F. VILLENEUVE
Archéologie du bâti dans des villages des marges steppiques : Diyatheh ; la Jordanie du Nord-Est

10 décembre : F. VILLENEUVE
Occupation rurale du centre et du sud transjordanien, autour de l’époque romaine

17 décembre : Tomasz WALISZEWSKI, professeur, Université de Varsovie
Archéologie des techniques : les huileries de l’époque romaine et de l’Antiquité tardive au Proche-Orient

« Free party : des mots pour dire la musique, la transe, l’émotion et la fête »

Dans le cadre du séminaire du Centre de recherche en Ethno-musicologie (CREM) et de la série « Modes d’existence et formes d’action dans l’expérience auditive » coordonnée par Victor A. Stoichita (Lesc)

Intervention de Guillaume Kosmicki « Free party : des mots pour dire la musique, la transe, l’émotion et la fête »

Lundi 30 septembre 2013 – de 15 h à 17 h

MAE
3e étage, salle 308F 

Les free parties proposent un dispositif festif original. Sans début ni fin marqués, occupant des espaces inédits et squattés (usines ou entrepôts en friche, ruines, clairières, prairies), ces événements ménagent un flux sonore constant de musique électronique assuré par les DJ et les lives qui s’y succèdent. Les musiciens n’y sont pas visibles la plupart du temps, et le plus emblématique de ces fêtes reste les grosses enceintes qui en structurent l’espace, souvent personnalisées par les sound-systems organisateurs. Les participants s’y immergent littéralement dans le son et se laissent prendre librement par la musique qu’elles diffusent, dont ils apprécient les effets qu’elle procure sur leur corps et leur esprit, la qualifiant de « mentale », « puissante », « acide », « méchante »…

Né en 1974, Guillaume Kosmicki a suivi des études de musicologie à l’université d’Aix-en-Provence. Il s’est spécialisé dans les musiques électroniques populaires, dont il a été en France un des premiers spécialistes à partir de 1995. Il a toujours ouvert ses recherches vers de nombreuses autres voies, comme la musique classique et l’opéra, ou la musique savante du XXe siècle, qu’il aborde fréquemment dans ses présentations.
Guillaume Kosmicki joue de la musique électronique live depuis 1996 sous le nom de Tournesol, en solo ou au sein du collectif Öko System, dans lequel il est guitariste, violoniste et chanteur. Il est également violoniste classique dans l’Orchestre de Chambre de Vannes.
Outre plus d’une dizaine d’articles sur les musiques électroniques et la co-direction d’un ouvrage sur le rap à Marseille, Guillaume Kosmicki a publié trois ouvrages chez Le mot et le reste (Musiques électroniques : Des avant-gardes aux dance floors, 2009, Free party : Une histoire, des histoires, 2010, Musiques savantes : DeDebussy au mur de Berlin – 1882-1962 – tome 1, 2012). Son quatrième livre chez le même éditeur paraît en mars 2014 (Musiques savantes : De Ligeti à la fin du monde, et après… 1963-2013 – tome 2).

Autres rendez-vous : 14 oct, Jouer les dieux : un panthéon musical au Bastar, Inde centrale, avec Nicolas Prévôt ; 21 oct, Terrains andins : la musique comme énergie, avec Rosalia Martinez.

Plus d’informations sur le site du CREM

 

Les séminaires d’ArchAm : Populations anciennes d’Amérique en croissance et en mouvement

 

Archéologie comparée des sociétés pré-colombiennes

CONCEPTS ET MÉTHODES DE TERRAIN

Séminaire de Tronc commun de master organisé par C. Arnauld et N. Goepfert

Populations anciennes d’Amérique en croissance et en mouvement

Ce cours vise à montrer comment l’archéologie aborde l’évaluation des populations humaines et animales en densité et distribution dans des environnements donnés en Amérique. Les dynamiques et paramètres proprement démographiques sont difficiles à traiter, par contre les quantifications des structures d’habitat et les approches funéraires par périodes chronologiques permettent de détecter les mouvements de population et les changements de croissance, ou de déclin. Les processus de formation et d’abandon de grands établissements seront traités dans le cadre de ces approches.

Programme des séminaires

Séminaire d’anthropologie

Tous les mardis, 16h – 18h 
Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Bât. E (1er bât. à gauche depuis la gare), 1er étage, salle E105.
Ouvert à tous

Mardi 8 octobre 2013 : Michael Houseman (EPHE, Centre d’études des mondes africains), Ni ordinaire, ni extraordinaire. Comment comprendre l’esthétique des rites New Age et néopaïens ?

Mardi 22 octobre : Chloé Nahum Claudel (Centre d’études et de recherches sur les mondes américains), The techne, ethos, cosmos and prophecy of the Enawene-nawe dam fishing.

Mardi 29 octobre : Olivier Allard (Université de Picardie Jules Verne), Pour une anthropologie de l’éthique et de la moralité ordinaires.

Mardi 5 novembre : Gérard Lenclud (EHESS, Laboratoire d’anthropologie sociale), Discussion autour de son ouvrage : L’universalisme ou le pari de la raison : Anthropologie, histoire, psychologie.

Mardi 12 novembre : Laure Assaf (Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative), L’intimité mise en jeu : amour, mariage et relations entre les genres au sein des jeunesses arabes d’Abou Dhabi.

Mardi 19 novembre : Estelle Amy de la Bretèque (Universidade Nova de Lisboa, Centre de recherche en ethnomusicologie), Paroles mélodisées et cœurs brûlants. Expressions sonores et poétiques de la perte chez les Yézidis d’Arménie.

Mardi 26 novembre : Emmanuel Grimaud (CNRS, Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative) et Stéphane Rennesson (CNRS, Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative), Présentation de leur film : Pièges oculaires en eaux troubles.

Mardi 3 décembre : Luc Boltanski (EHESS, Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux), Les collections (titre provisoire).

Mardi 10 décembre : Anne de Sales (CNRS, Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative), Gestes, paroles et objets : retour sur l’étude du langage rituel des chamanes Kham-Magar (Népal).

 Séminaire d’anthropologie à Nanterre