Archives de catégorie : Colloques

Appel à communications – Colloque 2015 de la MAE – Transitions historiques : rythmes, crises, héritages

appel_comm_coll_MAE_2015La Maison Archéologie & Ethnologie, René-Ginouvès lance un appel à communications pour son 12e colloque international qui se tiendra à l’université de Nanterre les 10, 11 et 12 juin 2015, sur le thème des « Transitions historiques : rythmes, crises, héritages ».

Le colloque est organisé par Pierre Allard (UMR 7055 Préhistoire et Technologie), Monica Heintz (UMR 7186 LESC) et Christel Müller (UMR 7041 ArScAn).

Texte de l’appel à communications et modalités de soumission

Date limite de soumission : 15 janvier 2015.

Laurence Quinty

Chargée de partenariats et valorisation à la Maison Archéologie & Ethnologie, René-Ginouvès

More Posts

Travail et Société : la part du féminin / The Role of Women in Work and Society – Novembre 5-7, 2014 Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Colloque international organisé par Brigitte Lion (Université de Lille 3, HALMA-IPEL) et Cécile Michel (CNRS, ArScAn-HAROC, Nanterre)

Colloque_PART-FEMININLe colloque a pour ambition d’envisager les occupations économiques dans lesquelles interviennent des femmes, dans une perspective du genre, sur les trois millénaires d’histoire proche-orientale, en faisant participer une trentaine de chercheurs de divers pays. En France, l’histoire des femmes a connu un grand essor depuis une trentaine d’années, mais les recherches sont concentrées sur l’Occident. Or, dans le domaine très vaste de l’histoire mésopotamienne, il existe de nombreuses études ponctuelles en histoire des femmes et du genre, mais encore peu de synthèses. L’histoire économique est, par ailleurs, un domaine bien représenté en assyriologie, du fait de la conservation de dizaines de milliers de tablettes d’argile enregistrant des opérations administratives, des contrats, ainsi que des actes relevant du droit familial. En dépit de cette richesse, l’histoire du travail est restée un parent pauvre de l’histoire économique.

French historians are concerned by women’s history since thirty years, but studies are manly dealing with the Occident. For the ancient Near East, there is now a great deal of limited studies on women and gender history, but few syntheses. Furthermore, economic history is well represented in Assyriology, thanks to the good preservation of dozen of thousands of clay tablets recording administrative operations, contracts and acts dealing with family law. Despite these voluminous sources, the topic of work has not been much addressed. The thirty participants of this conference will examine the various economic occupations involving women, in a gender perspective, over the three millennia of Near Eastern history.

Novembre 5-7, 2014  Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Salle des conférences, bâtiment B

Programme et abstracts du colloque

Laurence Quinty

Chargée de partenariats et valorisation à la Maison Archéologie & Ethnologie, René-Ginouvès

More Posts

11e colloque de la MAE « Le Funéraire. Mémoire, protocoles, monuments »

Du 18 au 20 juin 2014

Colloque annuel de la MAE organisé par Grégory Delaplace (LESC) et Frédérique Valentin (ArScAn)

Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Salle des conférences – bât. B
Entrée libre
 

CONSULTER LE PROGRAMME

affiche-coll-MAE-BLOG

À plus d’un titre, la question du funéraire est un lieu commun de l’archéologie, de l’histoire et de l’anthropologie. À plus d’un titre car, dans un premier sens du terme, l’étude des pratiques, idées et artefacts mobilisés par une société donnée à la mort de l’un de ses membres est un sujet classique – un topos – de ces disciplines. Les sépultures données à leurs défunts par les sociétés du passé sont parfois les seules traces à travers lesquelles il nous est possible aujourd’hui de les étudier : miroir des activités économiques et de la vie quotidienne, indice de l’organisation sociale, le funéraire a constitué de fait le lieu par excellence de la recherche archéologique depuis ses débuts. Les historiens et les anthropologues, pour leur part, ont mis à profit l’accès simultané aux vestiges et aux témoignages dont ils bénéficiaient pour étudier dans une perspective comparative « l’idéologie funéraire » (Vernant 1989) des sociétés du passé et du présent ; la forme donnée à la sépulture ainsi que les discours sur la mort et l’au-delà traduisent dans ce cas la place donnée au mort dans une société donnée.

De fait, dans un autre sens du terme, le funéraire est un « lieu commun » de ces disciplines en tant qu’il est simultanément envisagé dans des perspectives théoriques et méthodologiques différentes par l’archéologie, l’histoire et l’anthropologie. Si chacune de ces disciplines bénéficie pour ses propres recherches des résultats obtenus par les autres, ce « lieu commun » du funéraire a rarement donné lieu à des discussions partagées. Lorsque celles-ci ont eu lieu, elles ont généralement pris la forme de dialogues rapprochant ces disciplines par paires : entre archéologues et historiens (Gnoli et Vernant 1982), entre historiens et anthropologues (Gordon et Marshall 2000), ou entre archéologues et anthropologues (Humphreys 1981 ; Valentin, Rivoal, Thévenet, Sellier 2014).

À l’occasion de son colloque annuel, la Maison Archéologie & Ethnologie propose de relever le défi d’une discussion inédite entre archéologues, historiens et anthropologues autour des enjeux du funéraire à travers les sociétés humaines. Ce colloque proposera un nouvel état des lieux de la recherche sur cette question croisant les approches des disciplines représentées dans la Maison, tout en servant de point de départ à de nouvelles perspectives comparatives entre celles-ci.

Contacts
frederique.valentin@mae.u-paris10.fr
gdelaplace@u-paris10.fr

Carine Constans

Responsable de communication de la MAE

More Posts

Colloque « Voués à Ishtar. Syrie, janvier 1934 : André Parrot découvre Mari »

Voués à Ishtar. Syrie, janvier 1934 : André Parrot découvre Mari

Samedi 22 février de 10h à 18h
Auditorium du Louvre
Entrée libre

 À l’occasion du 80e anniversaire de la découverte de Mari et de l’exposition qui le célèbre, ce colloque dressera le bilan de la recherche sur un des monuments les plus importants de cette métropole du IIIe millénaire (ca. 2500-2300), le temple d’Ishtar, déesse du pouvoir et de la guerre.

Sous la direction scientifique de Sophie Cluzan, département des Antiquités orientales, musée du Louvre.

En lien avec « Le Grand Palais Royal de Mari : orientations d’une recherche de 1934 à nos jours », présentation salle d’actualité des Antiquités orientales, 4 décembre 2013 – 26 mai 2014

En  lien avec l’exposition « Fouilles de Mari réalisées par André Parrot – 80ème anniversaire de Mari, Temple d’Ishtar », Institut du Monde Arabe,  22 janvier – 4 mai 2014

Arrivée au lieu-dit du tell Hariri en décembre 1933, l’équipe d’André Parrot décida le 15 janvier 1934 de porter ses efforts sur une des buttes de l’ouest de la colline. Le 22 janvier, une tête de statue masculine aux yeux incrustés de lapis-lazuli émerveilla le fouilleur. Le 23 janvier réapparurent le corps qui s’ajustait à cette tête exceptionnelle, une seconde statue masculine en habit royal, une troisième à l’austère visage. Toutes portaient une inscription, incisée dans le dos. Le roi offrit au fouilleur le nom de la ville ancienne qu’il découvrait, Mari. Les trois statues mentionnaient la propriétaire des lieux où ils s’étaient rassemblés, la déesse Ishtar.
Ce jour de janvier, Ishqi-Mari, Ebih-Il et Iddi-narum scellèrent le destin d’une mission française d’exception et qui ne connut d’interruptions que celles que lui imposèrent la seconde Guerre mondiale et les récents événements.
À l’occasion du 80e anniversaire de la découverte de Mari et de l’exposition qui le célèbre, ce colloque permettra de dresser le bilan de la recherche sur un des monuments les plus importants de cette métropole du IIIe millénaire (ca. 2500-2300), le temple de la déesse du pouvoir et de la guerre.
Issues de l’accord de partage après fouille, les collections du département des Antiquités orientales du Louvre, autrefois vouées dans ce sanctuaire, seront successivement interrogées.

Programme

10h00 : Ouverture par Béatrice André-Salvini, musée du Louvre

10h15 : Introduction par Pascal Butterlin, mission archéologique de Mari, Sophie Cluzan, musée du Louvre, Eric Delpont, Institut du Monde arabe, Jean-Claude Margueron, ancien directeur de la mission archéologique de Mari

10h45 :Temple d’Ishtar de Mari 1934-2014. Du modèle d’hier à la réalité présente, architecture et stratigraphie  par Jean-Claude Margueron, EPHE  IV, Paris

11h15 : Mari et le Système Monde sumérien, le cas de la vaisselle de chlorite par Pascal Butterlin, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne               

11h45 : Rites de fondation à Mari: des métaux pour la déesse Ishtar par Juan-Luis Montero Fenollós, Université de La Corogne                

15h: L’« Étendard de Mari » : les avatars d’un « panneau de la Guerre » par Béatrice Muller, CNRS                                                                         

15h30 : “Mari in the Bronze Age of Exchange” par Holy Pittman, Penn Museum, University of Pennsylvania

16h : À propos du temple d’Ishtar de Mari: questions de glyptique  par Dominique Beyer, Université de Strasbourg

16h30 : La place de la statuaire votive du temple d’Ishtar virile dans la sculpture de la ville II de Mari par Sophie Cluzan, musée du Louvre

17h : Les documents inscrits du temple d’Ishtar et l’histoire de Mari par Camille Lecompte, CNRS 

Carine Constans

Responsable de communication de la MAE

More Posts

L’art rupestre d’Afrique – colloque international

Programme-1Le colloque international « L’art rupestre d’Afrique » se déroulera du 15 au 17 janvier 2014, à Paris, au centre Panthéon et au musée du quai Branly.

Ce colloque est organisé par :

– le Département de la Recherche et de l’Enseignement du musée du quai Branly

– l’équipe de recherche sur l’Afrique et la direction de la Recherche de l’UMR 7041 du CNRS (ArScAn)

– l’Université de Paris1 Panthéon-Sorbonne,

avec la collaboration de l’UNESCO.

Programme

Textile Terminologies from the Orient to the Mediterranean and Europe 1000 BC – AD 1000

TT2bisa

Ce colloque international se déroulera du 18 au 22 juin 2014 à Copenhague. C’est l’un des événements satellites officiels de l’ESOF : EuroScience Open Forum 21-26 juin Copenhague.

Programme

Contacts :

Cécile MICHEL : cecile.michel@mae.cnrs.fr ;
Histoire et Archéologie de l’Orient Cunéiforme (HAROC)
Mathematical Sciences in the Ancient World (ERC SAW)
Séminaire d’Histoire et d’Archéologie des Mondes Orientaux (SHAMO 2014)