Tous les articles par Admin

Appel à candidature pour l’Ecole thématique CNRS : MORALE & COGNITION

Appel à candidature pour l’Ecole thématique CNRS : MORALE & COGNITION

lieu : Centre Culturel International de Cerisy
date : du 4 au 11 septembre 2013

L’école thématique est ouverte au public (avec frais d’inscription).

L’appel à candidature propose une subvention pour assister à cette école
thématique.

Date limite de candidature: 1er juin 2013 avec envoi du dossier à
et.moraleetcognition@gmail.com

 Affiche-morale-&-cognition


ARGUMENT


La dernière décennie a vu fleurir une importante littérature, en sciences sociales, portant sur les valeurs morales.

Face à l’ancien débat entre universalisme et relativisme culturel, il est nécessaire de s’appuyer sur les recherches récentes en sciences cognitives et en économie comportementale pour affiner les méthodes d’observation de la réalité sociale.

L’épreuve du terrain pose un défi méthodologique constant aux anthropologues et sociologues se penchant sur cet aspect social, longtemps caché par l’équation Durkheimienne: le social = le moral.

De leur côté, les chercheurs en sciences cognitives que les méthodes de recherches restreignent souvent au laboratoire, s’efforcent de sensibiliser la communauté des sciences sociales à la nécessité de tester leurs hypothèses sur des terrains culturellement différents.

Il s’agirait donc de confronter les hypothèses et méthodes de travail développées par des chercheurs issus de traditions disciplinaires différentes dans le souci d’ouvrir la voie pour une collaboration des équipes interdisciplinaires enquêtant sur les valeurs morales comme concepts clés dans la compréhension de la réalité sociale.


PROGRAMME PROVISOIRE

 

4/09/2013 – (19h) Arrivée des participants. Séance de présentation du centre culturel international de Cerisy et des participants à l’école.

 

5/09/2013 – La morale : la fabrication des codes moraux

(9h30-12h30)

Arne Jarrick – The historical dynamics of law making

Denis Vida l- Controverses morales et validations « empiriques »

Discussion

(14h30-17h30)

Table ronde Les biais dans la recherche sur la morale. Responsables Michael Stewart, Monica Heintz. Présentation des projets des participants

Poster session

 

6/09/2013- Les universaux moraux

 (9h30- 12h30)

Ruwen Ogien – Les jugements moraux ont-ils une « prétention à l’universalité »?

Nicolas Baumard – Une approche évolutionnaire de la morale

(14h30-17h30)

Pierre Liénard – Forgiveness and social retaliation: morality in a tribal world

Emmanuel Dupoux – La cognition morale chez les enfants préverbaux

Discussion

Soir: Projection film fiction « 12 Angry Men » de Sidney Lumet

 

7/09/2013- Incertitude, hasard et le poids de la responsabilité

(9h30- 12h30)

Thomas Widlok – Moral uncertainty and ethical immediacy

Pierre Jacob – Judging accidental harm and attempted harm

(14h30-17h30)

Atelier Penser la morale à partir des dilemmes. Responsable Florian Cova

Débat organisé par les participants (à partir du 1er film )

 

8/09/2013- L’Empathie, l’émotion, les intuitions

(9h30- 12h30)

Laurence Kauffman – La norme du « semblable »: entre moralité, socialité et politique

Fabrice Clément – « Aime ton semblable comme toi-même »

Après midi LIBRE

Soir : Film documentaire

 

9/09/2013- Questions d’évolution

(9h30- 12h30)

Jean-Baptiste André – On the evolutionary origin of cooperation with non-kin,
especially in humans

Emma Cohen – Similarity and Synchrony in the Evolution of Cooperation in Humans

(14h30-17h30)

Atelier sur l’évolution. Responsable Olivier Morin (16h-18h)

Débat organisé par les participants (à partir du second film )

 

10/09/2013- Vers quelle anthropologie de la morale ?

(9h30- 12h30)

Atelier Ethnographier l’émotion morale ? Responsable Isabelle Rivoal

Session de posters participants

(14h30-17h30)

Francesca Giardini – Choix des partenaires et réputation

Conférence de clôture : Maurice Bloch – Trouver la morale dans le quotidien malgache

Conclusions

 

11/09/2013

(9h30-12h30)

BILAN individuel participants à l’Ecole thématique

« Les suricates, patience et passion ». Troisième conférence du cycle « Les rencontres du troisième type ».

L’Association des Étudiants en Ethnologie et Anthropologie de Nanterre vous invite à la troisième conférence du cycle « Les rencontres du troisième type« . 

A l’occasion du troisième rendez-vous, Matei Candea de l’Université de Cambridge, viendra nous parler des interactions entre les suricates et les hommes. Prenant comme point d’entrée la création de la série ‘Le clan des suricates’, le chercheur s’intéresse aux relations qui se créent entre les hommes (producteurs de la série mais aussi les fans) et ces petits animaux du désert du Kalahari.

Pour en savoir plus sur le lien entre Matei Candea et les suricates, cliquez ici.

La conférence aura lieu le lundi 8 avril à 17h30 à l’Université de Nanterre.

Le site des « Rencontres du troisième type »: http://lesrencontresdutroisiemetype.blogspot.fr/

suricates_patience_passion

Les collections patrimoniales et leurs usages – Journée d’étude à la BNF (site Richelieu)

Table ronde 1 – Conserver, classer les ressources

Quelles évolutions observe-t-on dans les façons de classer les collections patrimoniales au sein des bibliothèques, musées et archives ? Quelles en sont les conséquences sur les pratiques de conservation et de recherche ?

Table ronde 2 – S’orienter parmi les sources

Quel effet la localisation géographique des collections a-t-elle sur la structure de la documentation ? Une nouvelle cartographie virtuelle des lieux ressources se dessine-t-elle ? Quelles en sont les conséquences sur les usages ?

Table ronde 3 – Exploiter les sources

Quelles relations, sensorielles et intellectuelles, entretient-on aux collections patrimoniales ? Comment les utilise-t-on ? Qu’en retire-t-on ?

Lundi 18 février 2013
Bibliothèque nationale de France (site Richelieu), salle des commissions – 5 rue Vivienne
Paris, France (75002)

Les collections patrimoniales et leurs usages

Présentation

La conservation et le classement des collections patrimoniales sont le fruit d’une histoire, faite de hasards et de choix politiques. L’activité de gestion des fonds implique un travail continuel de renouvellement de leur interprétation, en fonction des contextes et des lieux. Ce travail d’interprétation est prolongé ou analysé par la recherche, qui (dé)construit les catégories. Quelles évolutions observe-t-on dans les façons de classer les collections patrimoniales au sein des bibliothèques, musées et archives ? Quelles en sont les conséquences sur les pratiques de conservation et de recherche ? (Table ronde 1) La visibilité des collections patrimoniales et de leurs catégories dépend de leur signalement, et en amont, de leur inventaire. L’identification et la localisation des fonds, l’orientation parmi les sources, constituent le premier des enjeux. Le renouvellement des techniques de recherche (numérisation, bases de données, catalogues en ligne) modifie l’accès aux documents, et par là, aux institutions de conservation. Il élargit l’horizon des publics. Quel effet la localisation géographique des collections a-t-elle sur la structure de la documentation ? Une nouvelle cartographie virtuelle des lieux ressources se dessine-t-elle ? Quelles en sont les conséquences sur les usages ? (Table ronde 2) L’exploitation des sources procède à la fois de l’usage et de l’utilisation des documents. Le contact avec l’objet stimule émotion et cognition. Son apport relève de la trace mémorielle, de l’exemplarité patrimoniale ou de l’administration de la preuve. Les technologies liées aux traitements de l’information réactualisent les méthodes d’étude et d’analyse, jusqu’à nourrir de nouvelles questions épistémologiques. Quelles relations, sensorielles et intellectuelles, entretient-on aux collections patrimoniales ? Comment les utilise-t-on ? Qu’en retire-t-on ? (Table ronde 3)

Journée d’étude organisée par Anne Monjaret (DR CNRS, IIAC-LAHIC/EHESS-CNRS-MCC) et Mélanie Roustan (chercheur associée au CERLIS/CNRS-Paris Descartes), en coopération avec la BnF– site Richelieu, dans le cadre du programme de recherche « Le quadrilatère Richelieu et ses lecteurs. Pour un accès renouvelé aux collections » (BnF/association Pavages)

Entrée gratuite sur inscription préalable : philippe.chevallier@bnf.fr

 

Programme

9h30 Ouverture – Mot de bienvenue

Jacqueline Sanson, directrice générale de la Bibliothèque nationale de France

10h00 Introduction – Collections patrimoniales, pratiques de recherche et rapport aux sources

par Anne Monjaret, ethnologue, directrice de recherche CNRS, IIAC-LAHIC et Mélanie Roustan, ethnologue, chercheur associée au CERLIS

10h30 Table ronde 1 – Conserver, classer les sources

Présidée par Fabienne Queyroux, chef du service du patrimoine, INHA

  • Raymond-Josué Seckel, directeur du département de la Recherche bibliographique, BnF : Évolution des catalogues et des façons de classer à la BnF
  • Joël Huthwohl, directeur du département des Arts du spectacle, BnF : Diversité et visibilité des collections du département des Arts du spectacle
  • Michel Amandry, directeur du département des Monnaies, médailles et antiques, BnF : Penser le poids des classements et catégories antérieures sur la recherche actuelle
  • Yann Potin, chargé d’études documentaires, Archives nationales : Regards sur les enjeux de la dématérialisation des archives sur le classement et la lisibilité des « sources » de l’histoire

13h15 Table ronde 2 – S’orienter parmi les sources

Présidée par Christian Hottin, adjoint au département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique, ministère de la Culture et de la communication

  • Sylvie Aubenas, directrice du département des Estampes et de la photographie, BnF : Penser la problématique de la spécialité du signalement iconographique
  • Isabelle le Masne de Chermont, directrice du département des Manuscrits, BnF :Penser la reconstitution en ligne de corpus disséminés
  • Roger Boulay, anthropologue, commissaire d’exposition indépendant : Penser les conditions de possibilité d’un inventaire exhaustif des collections sur un thème; l’exemple des fonds Kanaks dans les musées européens
  • Philippe Artières, historien, directeur de recherche CNRS, IIAC-LAHIC : Penser les enjeux épistémologiques des corpus en ligne et leurs conséquences sur les usages des chercheurs.

15h15 Table ronde 3 – Exploiter les sources

Présidée par Jean-Philippe Garric, conseiller scientifique pour l’histoire de l’architecture et directeur-adjoint du département des Etudes et de la Recherche, INHA

  • Jean-Yves Sarazin, directeur du département des Cartes et plans, BnF :Environnement numérique et accès aux originaux, évolution de l’offre et des usages du patrimoine cartographique
  • Elizabeth Giuliani, directrice du département de la Musique, BnF : Penser le retour aux sources dans l’élaboration des répertoires critiques
  • Joël Daire, directeur délégué du Patrimoine de la Cinémathèque française :Chercheurs et collections patrimoniales, l’exemple de la Cinémathèque
  • Etienne Anheim, historien, maître de conférences, Université Versailles-St-Quentin, IEC : Penser la matérialité des sources et la structure de la documentation dans la construction du savoir historique

17h15 Conclusion – Synthèse et points forts

  • Denis Bruckmann, directeur des collections, BnF