Focus sur les bourses du Fonds France-Berkeley

berkeley

Objectif
Le Fonds France-Berkeley a été créé en 1993 par le Ministère des Affaires Etrangères français et l’Université de Californie à Berkeley afin de favoriser les échanges et les collaborations scientifiques et universitaires – dans toutes les disciplines – entre l’université de Berkeley et les instituts de recherche et d’enseignement supérieur français. Une vingtaine de bourses sont attribuées chaque année.

Principe
Aider au lancement d’une recherche originale et de nouvelles collaborations pour produire de nouvelles pistes de recherche, en y impliquant de jeunes chercheurs.

Ressources
Un financement de 12 000 US $ maximum pendant un an

Règles
Le projet doit être soumis conjointement par des chercheurs/enseignants-chercheurs en position de titulaire dans leur institution respective.
Le budget alloué ne peut servir à payer des salaires ou de l’équipement (à l’exception des fournitures indispensables à la réalisation du projet) ni du temps de décharge d’enseignement.

Calendrier
Les candidatures sont déposées en janvier pour un démarrage du projet entre le 1er juillet et le 31 décembre de la même année.

Dossier de candidature
Soumission en ligne d’un dossier en double exemplaire (avec une version en français du descriptif du projet dans l’un des deux) comprenant : un formulaire à compléter, une description du projet, une lettre d’intention, un budget détaillé et le CV (en 2 pages) de chacun des coordinateurs du projet.

Un exemple de projet « MAE » bénéficiant du Fonds France-Berkeley:

IDENTITY IN MESOPOTAMIA: SOURCES AND METHODOLOGY, projet coordonné par Cécile Michel, Directrice de Recherche (ArScAn-CNRS) et Niek Veldhuis, Professeur d’Assyriologie (Department of Near Eastern Studies, University of California, Berkeley)

L’objectif du projet est d’explorer un champ d’étude prometteur en assyriologie : la construction des identités dans la civilisation mésopotamienne, à partir de l’étude des textes anciens écrits en cunéiforme sur des tablettes d’argile (lettres, textes juridiques, transactions économiques …).

La bourse d’étude va permettre de mettre en place le programme sur la construction d’une méthodologie et l’évaluation des concepts d’identité, de genre, d’ethnicité etc. en vue de leur application aux sources textuelles anciennes.

L’équipe « mixte » mise en place est composée de plusieurs chercheurs dont les spécialités respectives peuvent contribuer au projet, parmi lesquels figurent une doctorante, côté français, dont le travail porte sur le rôle des femmes dans la production textile au Ier millénaire, et deux jeunes chercheurs postdoctorants, côté américain, dont les recherches sont consacrées, pour l’un,  à l’utilisation du langage dans la construction des identités scribales,  et pour l’autre, à l’utilisation du vêtement dans la construction de l’identité.

La bourse du Fonds France-Berkeley permettra de financer deux rencontres à Berkeley (février 2016) puis à Nanterre (octobre 2016), dont l’organisation reviendra aux jeunes chercheurs impliqués dans le projet. Les contributions des participants seront réunies dans une publication.

En savoir plus sur le site du Fonds France Berkeley


Laurence Quinty

Chargée de partenariats et valorisation à la Maison Archéologie & Ethnologie, René-Ginouvès

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *