Valentine Roux et Grégory Delaplace, deux médaillés 2015 du CNRS à la MAE

Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) met chaque année des chercheurs à l’honneur pour leurs travaux, qu’ils soient prometteurs ou déjà reconnus de la communauté scientifique nationale et internationale.

Valentine Roux et Grégory Delaplace, chercheurs dans deux des laboratoires de la Maison Archéologie & Ethnologie, figurent parmi les lauréats de l’année.

En 2015, Le CNRS a décerné une médaille d’argent, qui distingue un chercheur, au début de son ascension, mais déjà reconnu sur le plan national et international pour l’originalité, la qualité et l’importance de ses travaux,  à:
Valentine Roux, Directrice de recherche, membre du laboratoire Préhistoire et technologie – UMR 7055, Nanterre. Valentine Roux est archéologue, spécialiste des processus des changements céramiques dans le Levant Sud et Nord, entre le 5ème et le 2nd millénaire avant notre ère.

Le CNRS a également décerné une médaille de bronze,  qui récompense le premier travail d’un chercheur qui fait de lui un spécialiste de talent dans son domaine, à :
Grégory Delaplace, anthropologue, membre du Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative – UMR 7186,  et maître de conférences au département d’anthropologie de l’Université Paris Ouest, Nanterre. Grégory Delaplace est spécialiste du monde mongol. Au cours de ses recherches, il s’est intéressé aux relations avec les morts ainsi qu’à différents aspects de l’actualité religieuse (chamanisme, pratique du fengshui), politique (émeutes de juillet 2008) et culturelle (mouvement hip-hop) de la capitale du pays Ulaanbaatar.

En savoir plus:
Les portraits des médaillés d’argent du CNRS
Les portraits des médaillés de bronze du CNRS


Laurence Quinty

Chargée de partenariats et valorisation à la Maison Archéologie & Ethnologie, René-Ginouvès

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *